To top
13 Oct

Les Séries du mois #3

Séries : Shadowhunters, Jessica Jones et Rebellion.

Depuis Juillet… Je ne vous ai pas parlé série depuis juillet. C’est plus que suspect pour l’accro que je suis, hein ?! Mais, je dois dire que mon intérêt décline, décline… Faute de temps ? Faute d’envie ? Je ne sais pas, mais je préfère me concocter des soirées films, des weekends docu’ou m’instuire devant le replay de Secret Story, hum – plutôt que de me plonger dans une nouvelle série qui me demanderait beaucoup plus d’engagement.

Surtout, les nouveautés de la rentrée me semblent bien peu consistantes, – d’ailleurs, si vous avez des suggestions, n’hésitez pas :) –  aucune ne me fait vibrer. Sauf… Sauf pour Netflix bien sûr – oui, la fille est légèrement obsessionnelle – qui arrive toujours à me tenter avec ses sorties inopinées. On y va ? 

 

Rebellion

 

 

Pâques 1916 ! Une partie du peuple irlandais se soulève pour s'émanciper du joug du royaume britannique. La vie de ces trois femmes ne sera plus jamais la même...

 

Les séries historiques sont de loin mes préférées… Alors, quand je suis tombée sur cette mini-série Netflix, j’étais plus que ravie ! Surtout qu’elle aborde tout un pan de l’Histoire irlandaise qui m’est totalement inconnue. Et, vous savez quoi ? Je n’ai pas été déçu !

D’abord, j’ai aimé que le point de vue soit assez inédit et féministe. En effet, la série regarde ce soulèvement à travers les yeux de trois femmes qui, loin d’être de simples spectatrices, sont des activistes postées en première ligne. De plus, le peuple irlandais est illustré dans son ensemble, – des plus aisés aux plus démunis, des plus révoltés aux plus fidèles à la couronne britannique – ce qui nous épargne les jugements binaires et manichéens.

Rebellion n’est pas dénuée de défauts – on lui reprochera notamment ses longueurs et des épisodes inégaux – mais j’ai passé un très bon moment. Je regrette juste la fin trop ouverte qui appelle vraiment une saison 2 – ce qui semble assez compromis. Alors, on croise les doigts !
 

Jessica Jones

 

 

Jessica Jones a raccroché sa cape de super-héroïne pour embrasser la carrière d'une détective privée cynique et désabusée. C'était sans compter sur son passé qui souhaite bien la rattraper...

 

J’adore l’univers Marvel… Je suis prête à tout leur pardonner, même leur cape d’un goût douteux. Alors vous imaginez bien que la partenariat entre Netflix –  si on me donnait un euro à chaque fois que je prononçais le nom… Netflix, oups – et la plus célèbre des écuries de super-héros a tout pour me réjouir ! Pourtant, la rencontre avec Jessica Jones n’a pas été évidente. L’ancienne super-héroïne testostéronnée, si sombre et si cynique, n’éveillait aucune empathie chez moi. Mais c’est ça la force des bonnes séries : nous cueillir sans que l’on s’en rende compte ! Pari gagné pour Jessica Jones !

J’ai aimé son atmosphère dense, lourde – presque étouffante –  qui procure une vraie identité, une vraie patte à cette production. Et le casting… Le casting est une pure réussite. Revoir Krysten Ritter est toujours un plaisir et David Tennant, dans le rôle du méchant, est juste magistral.

Je vous préviens, la série n’est pas des plus haletantes – loin des clichés des films de super-héros justement. Mais elle se déroule délicatement et, au dénouement, on en redemande !

 

Shadowhunters

 

 

La vie de Clary bascule quand elle découvre qu'elle appartient à la race des chasseurs d'ombres. Entrainée dans une quête périlleuse, elle devra reconstituer le puzzle de son passé...


 

Vous avez regardé le trailer et vous vous êtes dit : « ça sent mauvais… » ? Et bien vous n’avez pas tord ! Oui, parce qu’à force d’avoir une confiance aveugle en Netflix, – Netflix, Netflix, Netflix… Je vous fatigue un peu, hein ? – je ne m’attendais pas à tomber sur un si gros fail… Parce que c’en un un, gros fail !

Concrètement, Shadowhunters est la plus mauvaise série que j’ai pu voir cette année (pire que The Shannara Chronicles, vous imaginez ?). Bon, je ne suis apparemment pas la cible, très teenageron me dit d’ailleurs dans l’oreillette que ma petite cousine qui, elle, est dans la cible, valide complètement la série – mais je rappelle que Teen Wolf + Moi = Big Love.

Dans tous les cas, j’ai trouvé le jeu des acteurs assez approximatif, – voire caricatural – les effets spéciaux, plus drôles que bluffants et l’enchainement des péripéties complètement tiré par les cheveux. Cerise de le gâteau ? Les dialogues assez… heu… en fait… je n’ai pas les mots.

 

Et vous, quelles sont les séries qui vous ont marqués ces derniers temps ?

 

let-it-glow-blog-beaute-culture-lifestyle-facebook

Myriam

Jeune femme à bouclettes dopée aux Lipsticks. Dans la vie, je jongle avec les hashtags et les mots-clés. Signes distinctifs : sur moi, vous trouverez toujours un exemplaire du "Petit Prince", un paquet de Dinosaurus et un baume à lèvres goût citronné...

2 Comments
  • charline

    Je ne connaissais pas la première mais j’adore les deux autres, j’attends leur suite avec impatience ! Si tu as aimé Jessica Jones, je te conseil la dernière de Marvel, Luke Cage ^^

    octobre 14, 2016 at 2:56 Répondre

Leave a reply