To top
10 Fév

Netflix n’Crush #1 : Couronne et Testostérone…

Mon avis sur les séries Netflix : Santa Clarita Diet, The Crown et Marvel's Luke Cage.

Vous l’aurez remarqué, depuis que je me suis perdue dans le dédale labyrinthique du géant Netflix, je ne vous parle que des séries présentes sur la plateforme. Normal, je ne regarde plus qu’elles – pour les autres j’attends, qu’éventuellement, elles soient diffusées sur nos chaînes hexagonales.

Alors, une légère mutation me semblait nécéssaire ! clic.clac.boum. Les articles estampillés « Les Séries du Mois » seront sobremment hum renommés « Netflix n’Crush ». Après ce petit point sémantique, passons aux trois séries récemment visionnées : Santa Clarita Diet, The Crown et Marvel’s Luke Cage. #SpoilerAlert : c’est un très bon cru !

 

Santa Clarita Diet

 

 

Joel et Sheila, deux agents immobilier à succès, vivent une existence paisible dans la petite ville de Santa Clarita... Quand, un jour, la mère de famille accomplie subit une étrange mutation. Mais pas de panique, tout est sous contrôle ! Ou presque...

 

En me penchant sur ce genre de série, je suis complètement sortie de ma zone de confort… Parce que les effusions d’hémoglobine, les zombies qui se profilaient et le côté un chouia gore, ça ne me faisait pas rêver hein. Mais, c’était sans compter Drew Barrymore et son trailer plus qu’efficace qui m’ont appâtée comme un paquet de Dinosaurus inespéré dans les rayons d’un Monop’… Alors, je me suis dit « pourquoi pas » !

Ce qui saute aux yeux, c’est d’abord l’atmosphère très Desperate Housewives qui colle à Santa Clarita Diet. La petite rue parfaite, le voisinage accueillant et le vernis qui ne demande qu’à être gratté… On ne peut passer à côté de ce sentiment de déjà-vu plus que plaisant.

Ok, l’humour n’est pas très fin mais il fait mouche, sublimé par un casting flamboyant qui porte chacun des personnages – des plus marquants aux plus insignifiants – avec brio. Le deux personnages principaux, surtout, – Sheila et Joel – forment un tandem détonnant qui s’équilibre et se complète parfaitement.

Chaque épisode se termine par cliffhanger rendant Santa Clarita Diet terriblement addictive. Mais, la grande force de cette série, c’est sa capacité à faire passer l’horreur et le sordide au second plan – et ce n’était pas gagné avec la #fragile que je suis. Bien sûr, on ne peut s’empêcher de s’interroger sur cette « loi du talion » qui – par moment – semble être au coeur des épisodes ; ainsi que sur l’amour inconditionnel que se voue Sheila et Joel, légèrement… dérangeant. Toutefois, il faut prendre Santa Clarita Diet pour ce qu’elle est : une bonne tranche de rigolade !

 

The Crown

 

 

À l'âge de 25 ans, la reine Elizabeth II s'installe sur le trône britannique. Royaume en déclin, rivalités filiales, monde en mutation, la jeune souveraine va devoir affronter une couronne peut-être trop lourde à porter...

 

Entre les séries historiques et moi, c’est une immense histoire d’amour jamais désavouée. C’est simple, je veux toutes les visionner ! Vous vous doutez bien alors que je ne pouvais pas passer à côté de cette nouveauté Netflix en tenue d’apparat…

Verdict ? C’est simple : tout y est remarquable ! L’excellent jeu des acteurs, les décors à couper le souffle, les dialogues précis et fins, les costumes qui émerveillent la princesse qui sommeille en nous. Tout y est remarquable, je vous dis.

En plus d’être divertissante, envoûtante, The Crown est également très instructive. Elle apporte un éclairage bienvenu et passionnant sur le royaume britannique, son passé colonial, ses personnages emblématiques – le magistral Winston Churchill, l’ambivalent Édouard VIII ou l’attachant George VI – et, surtout, sur sa grande reine, Elizabeth II. J’avais delle l’image d’une monarque froide, distante et austère… Mais The Crown, par une réalisation léchée, l’humanise… Ainsi, on se prend d’empathie pour cette jeune souveraine qui semble personnifier la solitude du pouvoir, voler à elle-même par un destin plus grand qu’elle.

 

Marvel’s Luke Cage

 

Après une expérience ratée, Luke Cage se découvre une force et une résistance surhumaines. À présent fugitif, il s'installe à Harlem où les querelles du grand banditisme et les soubresauts de son passé ne tarderont pas le rattraper...

 

 

J’ai tardé à regarder Luke Cage tant les critiques, peu enthousiastes, semblaient déçues par l’adaptation de Netflix. Mais, vous le savez : Marvel + Moi = BIG LOVE ! Alors, je ne pouvais résister bien longtemps aux gros bras du super-héros de Harlem.

Jackbot ! L’univers de Luke Cake semble être calibré pour moi. Un Harlem magnifié, une bande-son très soignée – on apprécie tout particulièrement la présence de guest de choix comme Raphael Saadiq ou Faith Evans -, une ôde à la culture noire-américaine et à ses grande figures… Tout ça porté par un super-héros tangible, réaliste et attachant qui m’a séduite dès les premiers épisodes.

Et, c’est la force de cette série : son héros. Ici, porté par une charisme hors du commun, il ne tombe pas dans l’écueil du surhumain agaçant et caricatural. Luke Cake est palpable et en phase avec la réalité, avec ses aspérités, ses porosités… En phase avec la réalité surtout car l’adaptation n’est pas déconnectée de l’actualité tant elle appuie sur les tensions qui bousculent les États-Unis et expliquent l’essence du mouvement #BlackLiveMatter.

Toutefois, la série n’est pas dénuée de défaut – j’ai notamment trouvé sa fin de saison un peu en-dessous… Mais, portée pas un superbe casting, on se laisse emporter par les nombreux rebondissements qui nous embarquent dans des péripéties et des combats face à des méchants si réussis qu’on se plaît à les détester.

 

Et vous ? Une série à me conseiller ?

 

La page Facebook de Let It Glow...

Myriam

Jeune femme à bouclettes dopée aux Lipsticks. Dans la vie, je jongle avec les hashtags et les mots-clés. Signes distinctifs : sur moi, vous trouverez toujours un exemplaire du "Petit Prince", un paquet de Dinosaurus et un baume à lèvres goût citronné...

4 Comments
  • Lucie

    En tous les cas ça me donne envie de me plonger dans une de ces séries …

    février 10, 2017 at 6:23 Répondre
  • Affectueusement Votre

    Je n’ai vu que Luke Cage et j’ai vraiment adoré aussi ! J’en parle aussi sur mon blog (tout comme Jessica Jones). Les séries Marvel de Netflix sont drôlement bien fichues je trouve.

    Je suis Plus dans le style de Black Mirror mais je verrai si je peux jeter un coup d’œil à The Crown dont tout le monde parle.

    Ah et ton blog est très beau, tes photos superbes !

    mars 18, 2017 at 11:21 Répondre

Leave a reply